La course à la présidence du BDE est lancée (1/2)

Enfin la campagne pour le BDE est lancée. Après plusieurs semaines de tractations, de réflexion, de rebondissements, de propagande prématurée, on connait les candidats à l’élection du bureau des élèves pour l’année 2016-2017. Présentation ici des deux listes rivales pour les 2A, avec une débauche de moyens et une course aux soutiens présageant une lutte sans merci.

sciences-pollywood

Sciences Pollywood, la liste du BDE sortant. Crédits: Sciences Pollywood

La quasi entièreté du BDE actuel remet sa place en jeu. Le despote anarchiste Zadig Tisserian compte bien installer son postérieur sur le trône de la salle Balkans, fort de son expérience d’oppression des masses auprès de l’autoritaire Max Struys Ier. Sciences Pollywood, c’est ainsi que nous devrons les appeler, s’est constituée sur les cendres des Jeunesses Bourguignonnes. Le BDE, après avoir fait de l’anglais la première langue de leurs posts, serait-il passé à l’Ouest ? C’est ce que laisse penser la mise en scène chic et glamour du quintette, qui reflète pour certains l’opulence du BDE au pouvoir. Le slogan pour le moins évocateur, « Sex, money, power », fera des émules mais cet acte de populisme grossier pourrait attirer les suffrages des plus sulfureux et des amateurs de la prostitution est-européenne. Les disciples du Spécialiste Pierre Courlande se sont d’ores et déjà attiré le soutien des frères Cohen, d’Éric Rohmer et de feu Tennessee Williams, alors que la référence à Mikhaïl Bakounine semble pour le moins saugrenue. A voir s’ils surmonteront ces contradictions pour décrocher l’Oscar et affirmer leur domination sans partage sur le 14 avenue Victor Hugo.

Face à eux, les challengers de la CapitaListe ont assurément frappé un grand coup lors du lancement de leur campagne. Du moins le lancement officiel puisque leurs articles de propagande calomnieuse inondent le groupe 2 years a slav depuis plusieurs semaines. Fondée sur l’amour du capital, la lutte contre le communisme et la libéralisation à outrance, financée par des lobbys sionistes, par des laboratoires et par des banques d’affaire, la liste aux 5 co-PDG aura à cœur d’unir les peuples de droite. Le premier clip de campagne de ceux qui se revendiquent ouvertement du monde de la finance, les soutiens de personnalités du capital se succèdent. C’est étonnés et admiratifs que nous découvrons les appels de vote de Vladimir Poutine, Pierre Gattaz, Margaret Thatcher (sortie de son cercueil pour l’occasion), Leszek Balcerowicz (avec une orthographe impeccable) ainsi que l’étendard de notre nation François Hollande. Au mépris de toute éthique, le directeur du campus lui-même, Lukas Macek, prend parti dans cette campagne, dans sa langue natale. Des voix se sont vite élevées pour remettre en cause l’authenticité de cette vidéo et la rédaction enquêtera à ce sujet.

Marin Pugnat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s